La Bibliothèque

La bibliothèque ancienne du Grand Séminaire de Strasbourg, dans son cadre d’origine, passe, sans conteste, pour la plus belle bibliothèque privée d’Alsace. Loin d’être la plus riche, elle comporte néanmoins des fonds patrimoniaux.

Elle renferme une quarantaine de manuscrits anciens ; le fameux « codex Guta-Sintram«  (1154), provenant de l’abbaye de Marbach (Haut-Rhin), en constitue le joyau. Le nouveau Testament grec, provenant de Constantinople, et le « De naturis rerum » de Bède le Vénérable comptent parmi les plus précieux.

Elle est riche de 238 incunables (ouvrages imprimés avant l’an 1500), mais l’état de conservation d’un certain nombre d’entre eux laisse à désirer, endommagés notamment par l’humidité pendant l’évacuation. Les ouvrages du XVIe siècle – pas loin de 4.000 ouvrages – concernent différentes branches du savoir : Bible, patristique, liturgie, histoire, mais les ouvrages de controverse y occupent une place éminente.

Les collections des XVIIe et XVIIIe siècles constituent l’essentiel des fonds. Les sciences ecclésiastiques, qui occupent les trois quarts du local, comportent les sections suivantes : Bible et commentaires, patristique, histoire de l’Église, hagiographie, théologie, liturgie, homilétique, catéchèse et la riche section des ouvrages de dévotion. Les sciences profanes sont représentées par la philosophie, l’histoire, la géographie et enfin les lettres (grecques, latines, allemandes, françaises).

La Bibliothèque est ouverte aux chercheurs qui se raréfient avec l’extinction des latinistes et la raréfaction des germanistes : plus de 50% des volumes sont imprimés en latin, une autre part importante en allemand.

Louis Schlaefli. Permanence tous les mardis de 14h à 18h.
Téléphone : 03 88 36 03 28
Courriel : bibliotheque@grandseminaire.alsace

Propulsé par HelloAsso

Les commentaires sont clos.